zoom
Les Services du Collège réuni de la Commission communautaire commune ont mis en place une circulaire : dépistage du Covid-19 pour le secteur de l’aide aux personnes sans abri

Cette circulaire comprend les points suivants :

zoom
Chers partenaires,

Faisant suite au point de contact avec les maisons d'accueil du 30/05, la circulaire 3 portant sur les orientations a été précisée et adaptée. Les principes généraux  et numéros de contact restent les mêmes. En résumé :

zoom
Les associations appellent, ensemble, à ce que les groupes tels que les personnes sans-abri, les migrants hébergés ou non et d’autres groupes qui doivent survivre dans des conditions précaires soient des groupes prioritaires de dépistage au Covid-19, au vu de leur grande vulnérabilité. Ces hommes et ces femmes courent un réel risque d'être contaminés par le virus et leur milieu de vie précaire est un facteur de risque aggravant. Le manque d’attention pour cette population spécifique ne peut qu’aggraver la situation épidémiologique. Des mesures urgentes et prioritaires doivent être prises afin d’endiguer la propagation du Covid-19 :

zoom
Chers partenaires,

Voici deux vidéos très instructives de l'asbl Infirmier de Rue par rapport à la transmission du virus (explications médicales*) et comment utiliser masques, gants, lavage et désinfection des mains (vidéo faite par les infirmières).

*PS: les instructions dans cette vidéo sont celles de l'Agence européenne de contrôle et surveillance de maladies (ECDC), alors que celles du Risk Management Group tiennent compte de la pénurie en masques FFP2 et chirurgicaux en ce moment."

Logo
zoom
Vous trouverez au lien suivant la mise à jour des circulaires émises en début de plan de crise Covid19 - Secteur sans-abri Bruxellois :

Circulaire #1 : Missions des médecins de référence Bruss’help, poste avancé médicalisé de confinement MSF (procédure d'orientation)

D'importantes mises à jour sont apportées, nous vous invitons à en prendre connaissance car elles guideront les interventions pour les prochaines semaines. Ces évolutions s'expliquent par l'entrée en service du Poste Médicalisé de Confinement de Médecins Sans Frontières et l'activation de l'ambulance New Samusocial pour les transports vers ce dispositif.

Logo
zoom
Dans un contexte d’accueil de personnes vulnérables en rue (centres de jour ou d’hébergement, distribution de repas, soins en rue, etc.) les masques chirurgicaux offrent une protection légèrement augmentée pour celui qui le porte ainsi que pour la personne en face de vous. Cependant, le port d’un masque ne remplace nullement l’hygiène régulière des mains (eau et savon pendant au moins 30’’ ou un gel hydro-alcoolique si pas de point d’eau à proximité), la distanciation physique, le fait de tousser dans son coude, etc.

coronavirus Covid 19
zoom
Depuis le début de l'épidémie, les services du secteur sans-abri mettent tout en œuvre pour s’organiser et s’adapter avec professionnalisme à la situation. Un suivi journalier de la situation est assuré par #Brusshelp. Mais depuis le début de la gestion de crise, vous êtes très nombreux, citoyens, entreprises, commerçants,... à contacter notre centre de crise pour proposer des dons, de l'aide, des services ou témoigner de votre solidarité: c'est précieux, ceci nous touche beaucoup. Aider à aider les bruxellois les plus fragilisés est essentiel!

logo.CoCom GGC.540x540
zoom
Madame, Monsieur,

Vous trouverez ci-après une série de réponses aux questions bien légitimes que se posent les opérateurs assurant un accueil de jour et/ou de nuit ou un accompagnement aux personnes sans abri.

Nous tentons de mettre à jour les informations dans un contexte où la situation évolue très vite.

Les opérateurs sont invités, comme c’est le cas aujourd’hui, à mettre tout en œuvre pour garantir la continuité des services offerts aux personnes, tout en s’adaptant aux mesures de protection. Dans le cas où les adaptations nécessaires aux mesures de protection occasionnent des coûts supplémentaires et/ou une réduction de la capacité d’accueil, les services doivent envoyer une information claire à ce propos à leur administration (pour les services dépendant de la Cocof : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.; pour les services dépendant de la Cocom : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) et à Bruss’help .

frcor
zoom
« Donner la parole aux sans-voix », « impliquer les premiers concernés », « faire valoir les revendications des précaires » : si la participation des usagers aux services d'aide et aux décisions politiques semble faire davantage consensus qu'auparavant, la question de sa mise en pratique reste néanmoins ouverte et complexe.

Ateliers créatifs et groupes de paroles visant l'émancipation individuelle et collective, conseils des hébergés, participation aux lieux de consultation politique, groupes auto-portés de précaires militant pour la reconnaissance de leurs droits... il existe aujourd'hui une variété de pratiques aux desseins multiples.

CR
zoom
Sous l’impulsion du Ministre de la santé et du social, Alain Maron, l’organisation du plan hiver se fait pour la première fois via une coordination régionale intégrée assurée par Bruss’help. Les objectifs poursuivis sont d’éviter les effets d’épuisement liés à l’éparpillement du pilotage, favoriser la complémentarité des interventions et valoriser la diversité des approches de terrain pour une aide aux personnes sans-abri cohérente.

Cette nouvelle approche voulue par le Gouvernement porte une attention particulière à l’articulation des dispositifs de jour et de nuit mais également à la complémentarité entre l’action mise en œuvre toute l’année et les dispositifs spécifiques déployés en hiver. Vous pouvez retrouver l'entièreté du communiqué de presse en cliquant ici.