Conseil d'administration

 

Composition

 

  • Les représentants des fédérations du secteur en RBC:

Birger Blancke (férération Bico)

Christine Vanhessen (Fédération des maisons d’accueil et des services d’aide aux sans-abri)

Jo Geysen (Regio overleg)

 

  • Les représentants des cabinets ministériels bruxellois :

 

Rocco Vitali (cabinet Fremault, Cocom)

Martin de Drée (cabinet Fremault, Cocof)

Christine Dekoninck (cabinet Smet, Cocom)

Sabine Daenens (cabinet De Baets, VGC)

 

Assemblée Générale

L’Assemblée générale est composée comme suit :

-      Des représentants des 8 Ministres et Secrétaires d'état de la Région bruxelloise et des instances communautaires ;

-      Des représentants des fédérations et associations de structures d’aide aux personnes sans-abri à Bruxelles ;

-      Une personne représentant les usagers ;

-      Un représentant de l’Observatoire de la Santé et du Social

 

La Strada, le Centre d'appui au secteur d'aide aux sans-abri

Mandatée par la Commission communautaire commune et créée en concertation avec les commissions communautaires française et flamande, la Strada est un Centre d'appui au service des acteurs sociaux et politiques. Il a pour objectif de fournir des informations concrètes et renouvelées en matière d'aide aux personnes sans abri en Région de Bruxelles-Capitale, de mettre en lumière les besoins des usagers au sein du secteur et de servir d' outil d'aide à la décision politique.

Le Centre d'appui vise à améliorer la cohérence au sein du secteur via le partage d’informations et  des rencontres permettant aux fédérations, associations du secteur et pouvoirs publics de se concerter et aux personnes sans abri de s'exprimer. Il suscite également des collaborations transversales avec des secteurs connexes à l'aide aux sans-abri.

En trois points, le Centre d'appui la Strada c'est:

  • Un observatoire : il récolte données et avis au sein d'un secteur diversifié, produit des analyses et émet des recommandations auprès des pouvoirs publics sur base de son expertise et de la réflexion avec les acteurs de terrain ;
  • Un organe de mise en réseau : il facilite la concertation entre les acteurs de terrain,les pouvoirs publics et les secteurs connexes dans le contexte bruxellois particulièrement complexe ;
  • Un organe d'information et de sensibilisation