La Strada, le Centre d'appui au secteur d'aide aux sans-abri

Mandatée par la Commission communautaire commune et créée en concertation avec les commissions communautaires française et flamande, la Strada est un Centre d'appui au service des acteurs sociaux et politiques. Il a pour objectif de fournir des informations concrètes et renouvelées en matière d'aide aux personnes sans abri en Région de Bruxelles-Capitale, de mettre en lumière les besoins des usagers au sein du secteur et de servir d' outil d'aide à la décision politique.

Le Centre d'appui vise à améliorer la cohérence au sein du secteur via le partage d’informations et  des rencontres permettant aux fédérations, associations du secteur et pouvoirs publics de se concerter et aux personnes sans abri de s'exprimer. Il suscite également des collaborations transversales avec des secteurs connexes à l'aide aux sans-abri.

En trois points, le Centre d'appui la Strada c'est:

  • Un observatoire : il récolte données et avis au sein d'un secteur diversifié, produit des analyses et émet des recommandations auprès des pouvoirs publics sur base de son expertise et de la réflexion avec les acteurs de terrain ;
  • Un organe de mise en réseau : il facilite la concertation entre les acteurs de terrain,les pouvoirs publics et les secteurs connexes dans le contexte bruxellois particulièrement complexe ;
  • Un organe d'information et de sensibilisation

Concrètement, cela passe par :

  • la gestion d'un recueil central de données : une base de données statistiques alimentée en permanence et mise à jour annuellement, permettant de cerner les profils et besoins des personnes sans abri dans les centres d'hébergement bruxellois
  • la publication d'états des lieux et de rapports offrant un éclairage sur des aspects spécifiques de la situation vécue par les personnes sans abri, et qui ne sont pas directement perceptibles (femmes sans-abri, dénombrement, ...) de même que sur des problématiques sectorielles
  • l'organisation de concertations bruxelloises de l'aide aux personnes sans abri : réunions programmées tous les deux mois autour de thématiques d'actualité réunissant pouvoirs publics (cabinets ministériels,représentants de CPAS, ...), acteurs de l'aide aux personnes sans abri et de secteurs connexes (santé, santé mentale, logement). Les concertations visent à faciliter l'échange mutuel d'informations (terrain-recherche-politique) et l'élaboration de recommandations.
  • un dénombrement des personnes sans abri en Région de Bruxelles-Capitale organisé tous les deux ans
  • la gestion d'une plateforme informative du secteur (PILS) visant à informer en temps réel un maximum de travailleurs professionnels quant aux places disponibles en hébergement d'urgence et à l'actualité hivernale
  • la publication, mise à jour et diffusion d'un « plan des services d'aide aux personnes sans abri et services d'aide aux justiciables »
  • l'animation de l'« Espace de parole », réunions nomades auxquelles sont conviées personnes en difficulté de logement, travailleurs sociaux, militants, chercheurs, élus et curieux qui encouragent la réflexion collective sur les problématiques du secteur.

     Flyer de présentation de La Strada (Fr/NL) à télécharger :

    Plaquette présentation de la Strada









La Strada est également en charge de la coordination de l'aide aux justiciables Cocom

Le rôle de coordination de la Commission communautaire commune (Cocom) entre les différentes institutions actives sur le territoire bruxellois (fixé par la Constitution) s'exerce également dans le secteur de l'aide aux justiciables, secteur particulièrement complexe. Dans ce cadre, la Cocom a mis en place un outil de concertation et de collaboration entre les trois Commissions communautaires (Cocom, Cocof, VGC) et les deux Communautés (flamande et française), et instaure également le dialogue avec le niveau fédéral (prisons et administration pénitentiaire). Cette mission est assurée par la Strada et confiée à la coordinatrice engagée à cet effet.

L'objectif général est de favoriser le droit de tous les détenus et de leur entourage, quelle que soit leur origine ou leur culture, à accéder à l'aide et aux services sociaux. Ces services favorisent une approche globale, première étape vers leur réinsertion sociale.

Concrètement, cela signifie que plusieurs axes d'action sont développés simultanément:

  • au niveau du travail social : par la valorisation de l'action des services d'aide sociale aux justiciables et de la qualité de leur offre, ainsi que le soutien à leurs missions
  • au niveau organisationnel : par le renforcement des relations avec les secteurs associatifs et publics
  • au niveau institutionnel : par le développement d'une cohérence d'action grâce à une véritable coordination entre institutions bruxelloises, à la représentation des services d'aide sociale aux justiciables auprès des secteurs associatifs, publics et politiques, ainsi qu'au dialogue et à la concertation avec les autorités communautaires, régionales et fédérales (Justice, secteur pénitentiaire, intégration sociale, santé…..)
  • au niveau politique :  par la convergence des politiques sociales entre Institutions bruxelloises

Pour plus d'informations sur l'aide aux justiciables, visitez le site des Services bruxellois d'aide sociale aux justiciables