Par Curieus Brussels Stad

Les discussions s’axeront autour de la problématique des personnes sans-abri associées aux « comportements anti-sociaux » et de l’impact négatif sur l’image de Bruxelles. Cela a été fréquemment soulevé depuis l’ouverture de la nouvelle zone piétonne dans le centre de Bruxelles, alors que bien-sûr, le fait que des personnes soient encore forcées de dormir en rue est une honte sociale.
Les problématiques suivantes seront abordées :

  • Les politiques et les organisations de la société civile offrent-elles des solutions? Ou se limitent-elles à contenir le problème?
  • Quel est le lien entre sans-abrisme et migration?
  • Les hébergements d’urgence offrent-ils un service de qualité ?
  • Qu’est-ce que l’appellation « housing first » implique ? Les acteurs du logement social ont-ils un rôle à jouer dans la promotion du « housing first » ?
  • Quels choix pour la ville en matière de politique de la mendicité ?
  • Est-ce qu’un hébergement d’urgence sans alcool fait sens ? Les « wet hostels » offrent-ils une solution ?

Freek Spinnewijn (Feantsa) sera modérateur. Tina Martens (cabinet Pascal Smet) fera partie des participants, parmi d’autres incluant la Strada, la Plateforme Bruxelloise et la Ligue Bruxelloise pour le Droit au Logement (à confirmer).

Jeudi 21 Janvier à 20h à het Huizeke (Place du Jeu de Balle 23).

Les portes ouvriront à 19h30 – le débat commencera à 20h.

Vous pouvez vous inscrire via Dries Verhaeghen, Président SP.A Brussel (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)