Le réseau Nomade, coordonné par l’asbl DUNE, propose des rencontres-débats mensuelles, les Midis du Nomade, et la construction d’un outil, défini par le réseau lui-même : un répertoire des pratiques de participation des bénéficiaires existant à Bruxelles et ailleurs. Son but : rendre compte de la diversité des expériences issues de la créativité des travailleurs sociaux. Le réseau Nomade a pour but de stimuler des échanges et une réflexion sur les pratiques participatives (pairs-aidants, groupes de parole, focus groupes, collectif d’usagers,…). Ces échanges permettent à chacun d’enrichir sa pratique quant à la participation des usagers dans différents types de services (secteurs de la grande précarité, du sans-abrisme, des assuétudes, de la santé mentale, de la santé et de la prostitution).

 Depuis quelques semaines, on peut lire dans la presse que Bruxelles compte 33% de sans-abri en plus qu’en 2010, soit 2603 personnes. Ces chiffres sont issus des résultats d’un troisième « dénombrement » réalisé en Région de Bruxelles-Capitale. En théorie, le dénombrement « s’obtient par un comptage ou par un calcul de son cardinal à l’aide de techniques combinatoires ». Et plus concrètement ?... Le 6 novembre 2014, ce sont 160 volontaires, en provenance de diverses associations et coordonnées par La Strada qui ont parcouru les rues de Bruxelles pour repérer les personnes sans-abri, sans logement et en logement inadéquat, entre 23h et minuit.

Sous-catégories